Informations complémentaires.

Informations complémentaires

Les essences de la haie fruitière pour le Jardin de Lor

Sur l’ensemble du jardin, les haies fruitières représentent un milieu développé qui permet d’apporter des supports écologiques à une multitude d’organismes vivants. C’est dans cette optique que les essences d’arbustes sont choisis.

Afin de restaurer les habitats à pie grièche écorcheur, par exemple, le choix se porte sur la plantation d’aubépines, de prunelliers, d’églantiers et de ronciers essentiel à cet oiseau.

Les ronciers offrent un micro-habitat pour différents types de mammifères, oiseaux et insectes.

Des fruitiers pollinisateurs apportent un soutien aux abeilles et facilitent la pollinisation du verger conservatoire et de toutes les plantes à fleurs et arbres présents sur le site du jardin et bien au-delà de ses frontières.

Des fruitiers sauvages tel que le sureau noir, le cornouiller mâle, le cormier, le noisetier,… favorisent les espèces qui en dépendent à chaque saison.

D’autres arbustes sont plantés pour favoriser la biodiversité sur le site et autour. Citons le cornouiller sanguin, l’alisier torminal, le sorbier des oiseleurs, le viorne lantane, l’argousier ou le fusain d’Europe…

Un premier point d’honneur sera mis à l’utilisation d’essences présentes sur le terroir concerné. Un second sera mis pour éviter l’introduction d’espèces invasives sur le site.

 

La forêt naturelle (Zone 5)

La zone de forêt naturelle se compose d’essences de bois spécifiques au terroir, pour le Jardin de Lor, attaché au territoire de Metz, les essences seront de types feuillus avec du hêtre, du chêne, du charme, du merisier, du cormier, entre autres.

 

Les zones aquatiques

Elles sont composées de différents types de mares, eutrophes et oligotrophes, de zones humides favorisant certaines espèces aquatiques et semi aquatique tel que les anoures, les odonates…

Autour des zones aquatiques, des arbres adaptés au milieu seront plantés tel que les saules, aulnes, frênes… présents sur le territoire.

Les mares de la zone 1 et 2 seront protégées par une clôture permettant le passage des animaux et apportant un cadre sécurisé en cas de présence d’enfants.

La mare de la zone 5 n’étant pas accessible à l’être humain, il n’y aura pas de clôture pour la sécuriser.

 

La zone potagère et la basse-cour

Cette zone sera expérimentale et permet de tester des modes de culture respectueux de l’être humain et de son environnement. La priorité est donnée à la culture de variétés potagères reproductibles et adaptées au terroir.

Nous trouvons également dans cette partie des fleurs mélangées aux plantes potagères, apportant un soutien à la biodiversité et permettant de créer un système résilient en utilisant des méthodes de compagnonnage des plantes et en installant des micro-habitats à proximité, par exemple.

Pour la basse-cour,  le choix des races anciennes et rustiques, adaptées au climat, de poules, canards, oies facilite l’entretien des animaux.

Le toit du poulailler sert à récupérer l’eau de pluie qui sera disponible pour la partie potagère.

L’espace sera protégé des attaques de mammifères carnivores ou de mustélidés par une clôture grillagée et une haie défensive.

 

Pour voir le projet dans sa globalité, vous pouvez vous rendre sur le site du ministère de la transition écologique et solidaire en suivant le lien « Mon projet pour la planète ».

Pour découvrir les autres articles sur le jardin de Lor vous pouvez suivre « Projet du jardin de Lor ».

Pour participer à nos activités vous pouvez suivre le lien « Nos activités ».

 

 

Publicités

Laisses un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :